Maison à Anières, réalisation
Genève, 2012

Mention à la Distinction Romande d'Architecture 2014

La maison est construite sur un terrain en forte déclivité. Une série de murs perpendiculaires
à la pente structurent le projet. Entre les murs, les dalles sont construites sur un solivage
apparent en bois. Des chainages en béton isolant relient les murs aux bandeaux de façades.
Tous les matériaux et leurs assemblages sont lisibles.

En aval, vers le nord-ouest, la maison surplombe le terrain et offre des vues lointaines vers le lac.
En amont vers le sud, elle s’ouvre de plain-pied sur des jardins clos.